La vitamine C, la vitamine hydrosoluble aux effets curatifs multiples

La vitamine C est présente dans de nombreux aliments. Elle est connue pour avoir des caractéristiques bienfaitrices pour notre santé. Pour en savoir plus, nous vous délivrons dans cet article tout ce qu’il faut connaître sur cette vitamine.

Qu’est-ce que la vitamine C ?

La vitamine C ou acide ascorbique est catégorisée dans la grande famille des vitamines hydrosolubles. C’est un acide que notre corps ne peut pas stocker en grande quantité. C’est pour cela qu’il faut consommer de la vitamine C quotidiennement. On peut la trouver dans de nombreux fruits et légumes. Si votre apport journalier est en baisse, vous pouvez toujours utiliser des compléments alimentaires à base de vitamine C sur Pharmasimple.com.

Les rôles de la vitamine C

Il est rare de voir des vitamines qui possèdent plusieurs rôles à la fois. Il faut savoir que la vitamine C est vitale pour notre santé, car elle possède des propriétés antioxydantes. Pour simplifier, elle garde notre corps en bonne santé et nous protège contre les radicaux libres.

Sachez que si notre corps stocke trop de radicaux libres, nous risquons d’avoir un stress oxydant. Ce qui veut dire que nous risquons d’être souvent malades et que nous risquons de vieillir plus vite. Heureusement, la vitamine C se trouve dans plusieurs aliments que nous consommons régulièrement.

Les grandes familles d’aliments comportant de la vitamine C

On peut distinguer les fruits et les légumes dans les grandes familles d’aliments qui possèdent de la vitamine C. Il ne faut surtout pas oublier que l’organisme d’un enfant de 3 à 18 ans a besoin de 77 mg de vitamine C par jour. En ce qui concerne les adultes de 19 à 79 ans, leur organisme nécessite 90 à 110 mg de vitamine C par jour. C’est pour cela qu’il est conseillé de consommer quotidiennement 5 fruits et légumes pour atteindre ces chiffres. Voici alors la liste des aliments riches en vitamine C :

Les fruits riches en vitamine C

  • Goyave : 228 mg
  • Cassis : 181 mg
  • Kiwi : 93 mg
  • Citron : 129 mg
  • Litchi : 76 mg
  • Fraise : 52 mg
  • Orange : 70 mg
  • Papaye : 94 mg

Les légumes riches en vitamine C

  • Persil : 177 mg
  • Poivron jaune : 184 mg
  • Brocoli : 90 mg
  • Choux de Bruxelles : 58 mg
  • Choux rouges : 59 mg

Si pour des raisons de santé, votre médecin vous a recommandé des compléments alimentaires à base de vitamine C, nous vous conseillons de vous fournir dans une parapharmacie comme Pharmasimple.

Les bienfaits de la vitamine C pour l’organisme

Cette vitamine est bénéfique pour notre santé. Elle apporte plusieurs bienfaits à notre organisme comme la fabrication du collagène, l’absorption du fer alimentaire, la réparation du collagène des os et des vaisseaux sanguins, etc. Voici alors quelques avantages de la vitamine C :

La vitamine C veille au bon fonctionnement du cerveau

En plus d’être un antioxydant puissant, la vitamine C a également le pouvoir de produire des neurotransmetteurs dans notre cerveau. C’est pour cette raison qu’elle est bénéfique au fonctionnement cérébral. En plus de cela, elle peut combattre l’oxydation. D’où le fait qu’elle peut prévenir et freiner les maladies pathologiques neuro dégénératives comme Alzheimer.

Elle protège notre système immunitaire

La présence de la vitamine C dans les cellules est primordiale pour la protection du système immunitaire de l’être humain. Effectivement, elle est connue pour produire et renouveler nos globules blancs. De cette manière, notre corps est plus apte à combattre les agents pathogènes qui l’attaquent.

Elle est bénéfique pour le système cardiovasculaire

Selon une étude française publiée aux États-Unis, un comprimé de vitamine C par jour peut prévenir les risques de maladies cardiovasculaires. Pour le cas des personnes obèses par exemple, le taux de protéine endothéline-1 (ET-1), qui aide à resserrer les vaisseaux sanguins est nettement supérieur à la normale.

Par conséquent, les vaisseaux sont moins aptes à subir de nombreuses variations du flux sanguin. C’est ce qui provoque les maladies cardiovasculaires. Au final, cette étude a démontré que la vitamine C présente dans l’organisme permettait de réduire le taux de protéine endothéline-1 (ET-1) autant que le sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *