Prévention des maladies cardio-vasculaires

Les maladies cardio-vasculaires sont dues en partie à 4 grands facteurs de risques : tabac, diabète, hypercholestérolémie et hypertension. Leur prise en charge est essentielle. Si le tabac exige un arrêt total quel que soit l’âge, la prise en charge des 3 autres grands facteurs de risques doit tenir compte de l’âge des patients, de leurs antécédents et de leur mode de vie.

La fréquence du diabète, de l’hypercholestérolémie et de la pression artérielle augmente rapidement avec l’âge. L’augmentation de la pression artérielle a longtemps été considérée comme physiologique et donc comme devant être respectée. Mais les
études récentes ont démontré que, jusqu’à un âge avancé, il n’en était rien et que sa prise en charge devait reposer sur une approche au cas par cas selon le Pr Eric Bruckert, endocrinologue à l’Unité de prévention des maladies cardio-vasculaires de l’hôpital de la Pitié Salpétrière à Paris.

L’hypercholestérolémie reste aussi un facteur de risque majeur chez les personnes de plus de 50 ans. Enfin, la prise en charge du diabète est différente chez les séniors car il existe un délai avant que ne surviennent les premières complications. En revanche le danger des hypoglycémies doit être pris en compte.

En conclusion, les facteurs de risques des maladies cardio-vasculaires doivent être traités à tout âge mais il existe des particularités dans les traitements à adopter chez les personnes plus âgées.
Chacun doit donc prendre sa santé en main et consulter un médecin pour toute information ou
traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *